la communication du sens d'une langue

La communication du sens d’une langue

La traduction est la communication du sens d’une langue (la source) à une autre langue (la cible). La traduction se réfère à l’information écrite, tandis que l’interprétation se réfère à l’information orale.

Le but de la traduction est de transmettre le ton et l’intention originaux d’un message, en tenant compte des différences culturelles et régionales entre les langues source et cible.

La traduction est utilisée par l’homme depuis des siècles, après l’apparition de la littérature écrite. Les traducteurs modernes utilisent des technologies et des outils sophistiqués pour accomplir leur travail et dépendent fortement des applications logicielles pour simplifier et rationaliser leurs tâches.

Les organisations du monde entier, regroupant une multitude de secteurs, de missions et de mandats, s’appuient sur la traduction pour des contenus aussi divers que des étiquettes de produits, des documents techniques, des avis d’utilisateurs, du matériel promotionnel, des rapports annuels et bien plus encore.

C’est fait pour rendre les ressources accessibles au plus grand nombre. Un non-anglophone peut vouloir ou avoir besoin des informations dans des documents en anglais, donc ils sont traduits. Une personne sourde ou une personne qui ne peut pas écouter les fichiers audio pour diverses autres raisons lirait simplement la transcription de ce fichier.

Qu’est-ce que l’interprétation ?

Beaucoup de gens ont entendu le mot interprétation. Cependant, ce mot peut avoir un large éventail de significations pour les personnes en fonction de leurs antécédents, de leur formation ou de leur expérience dans la profession d’interprétation.

L’interprétation est la facilitation de la communication en langage parlé ou signé entre utilisateurs de langues différentes. La définition formelle de l’ISO (Organisation internationale de normalisation) pour l’interprétation est la suivante:

Rendre un message parlé ou signé dans une autre langue parlée ou signée, en préservant le registre et la signification du contenu de la langue source. (Remarque: Cette définition est dérivée de ISO, 2014, p. 1.)

Dans l’industrie de la langue, il existe trois principaux modes d’interprétation: traduction consécutive, simultanée et à vue. Dans l’interprétation simultanée, l’interprète écoute et restitue le message dans la langue cible en même temps que l’orateur parle. Dans l’interprétation consécutive, l’interprète parle après que le locuteur de la langue source a cessé de parler. La traduction à vue est la traduction orale d’un texte écrit. Dans tous les cas, l’interprète doit transmettre rapidement et soigneusement le sens, le ton et l’intention du message original dans la langue cible. L’interprétation nécessite une excellente maîtrise de la langue, la capacité d’analyser et de transférer rapidement des messages entre les langues et le respect de l’éthique professionnelle et des normes de pratique. L’interprétation est effectuée face à face et à distance.

Les interprètes sont employés dans une multitude de contextes, notamment les tribunaux, les écoles, les établissements médicaux, les services sociaux et les institutions nationales et internationales, etc. Les progrès des technologies d’interprétation facilitent de plus en plus de scénarios d’interprétation virtuels et à distance, rendant l’interprétation possible dans de nouveaux contextes et scénarios.

Les interprètes doivent avoir aussi une connaissance  de base de chacun de ces éléments, notamment :

  • Journalisme
  • Marketing
  • Psychologie
  • Théorie et présentations de l’éducation non formelle et des adultes.
  • Gestion d’entreprise et finances.
  • Loisirs / planification / principes du tourisme
  • Principes de planification / conception des médias.